Accueil

Bienvenue sur votre site ! C’est votre page d’accueil que vos visiteurs verront lorsqu’ils arriveront sur votre site la première fois.

Ne nous contentons pas d’un énième texte sur la publicité et son évolution mais regardons plutôt comment un créateur donne image à des pensées et donne pensée à ses images. Si on prend l’exemple d’un panneau visant à dénoncer la violence contre les enfants, la tendance veut que le panneau soit assez claire pour qu’un gamin comprenne que ça le concerne – et assez sobre pour qu’un adulte le prenne au sérieux. Pour d’autres messages ou spots l’artiste usera de son imagination pour frapper les esprits de la manière la plus spectaculaire qui soit en choquant au maximum. Et figurez-vous que ce n’est pas trop au Japon d’exagérer une idée.

Ce que vous verrez notamment en littérature ou dans le théâtre, ce goût qui est présent depuis des temps ancestraux fait toujours rêver les concepteurs de bannière d’expositions par exemple. Un autre gout prononcé des japonais est celui d’en mettre plein la vue, chose qu’on peut difficilement ne pas remarquer dans les catalogues. Vignette pour les prix, cases de la fiche technique, photos bénéficiant d’un contraste élevé, la feuille se remplit rapidement et ne laisse aucun répit pour une quelconque réflexion sur un espace délaissé. Ce format que j’ai nommé « fast and loud » (ou « rapide et chargé » en français) est méga-populaire depuis les premières publicités et catalogues de l’histoire du pays du Tamagochi.

Ne nous contentons pas d’un énième texte sur la publicité et son évolution mais regardons plutôt comment un créateur donne image à des pensées et donne pensée à ses images. Si on prend l’exemple d’un panneau visant à dénoncer la violence contre les enfants, la tendance veut que le panneau soit assez claire pour qu’un gamin comprenne que ça le concerne – et assez sobre pour qu’un adulte le prenne au sérieux. Pour d’autres messages ou spots l’artiste usera de son imagination pour frapper les esprits de la manière la plus spectaculaire qui soit en choquant au maximum. Et figurez-vous que ce n’est pas trop au Japon d’exagérer une idée.

Ce que vous verrez notamment en littérature ou dans le théâtre, ce goût qui est présent depuis des temps ancestraux fait toujours rêver les concepteurs de bannière d’expositions par exemple. Un autre gout prononcé des japonais est celui d’en mettre plein la vue, chose qu’on peut difficilement ne pas remarquer dans les catalogues. Vignette pour les prix, cases de la fiche technique, photos bénéficiant d’un contraste élevé, la feuille se remplit rapidement et ne laisse aucun répit pour une quelconque réflexion sur un espace délaissé. Ce format que j’ai nommé « fast and loud » (ou « rapide et chargé » en français) est méga-populaire depuis les premières publicités et catalogues de l’histoire du pays du Tamagochi.
En savoir plus sur http://japonisez-vous.org/japon-metiers-du-graphic-design-liberte-professionnelle/#JOh4J6xxgDoL431H.99

Livres

Bonjour Noël

Le Père Noël aurait pour origine Saint Nicolas. … Malgré la réforme protestante du XVIe siècle qui supprima la fête de St Nicolas dans des pays d’Europe, les Hollandais gardèrent leur Sinter Klaas (nom hollandais pour Saint Nicolas) et sa distribution de jouets.

Blog

Ne nous contentons pas d’un énième texte sur la publicité et son évolution mais regardons plutôt comment un créateur donne image à des pensées et donne pensée à ses images. Si on prend l’exemple d’un panneau visant à dénoncer la violence contre les enfants, la tendance veut que le panneau soit assez claire pour qu’un gamin comprenne que ça le concerne – et assez sobre pour qu’un adulte le prenne au sérieux. Pour d’autres messages ou spots l’artiste usera de son imagination pour frapper les esprits de la manière la plus spectaculaire qui soit en choquant au maximum. Et figurez-vous que ce n’est pas trop au Japon d’exagérer une idée.

Ce que vous verrez notamment en littérature ou dans le théâtre, ce goût qui est présent depuis des temps ancestraux fait toujours rêver les concepteurs de bannière d’expositions par exemple. Un autre gout prononcé des japonais est celui d’en mettre plein la vue, chose qu’on peut difficilement ne pas remarquer dans les catalogues. Vignette pour les prix, cases de la fiche technique, photos bénéficiant d’un contraste élevé, la feuille se remplit rapidement et ne laisse aucun répit pour une quelconque réflexion sur un espace délaissé. Ce format que j’ai nommé « fast and loud » (ou « rapide et chargé » en français) est méga-populaire depuis les premières publicités et catalogues de l’histoire du pays du Tamagochi.

 

Ne nous contentons pas d’un énième texte sur la publicité et son évolution mais regardons plutôt comment un créateur donne image à des pensées et donne pensée à ses images. Si on prend l’exemple d’un panneau visant à dénoncer la violence contre les enfants, la tendance veut que le panneau soit assez claire pour qu’un gamin comprenne que ça le concerne – et assez sobre pour qu’un adulte le prenne au sérieux. Pour d’autres messages ou spots l’artiste usera de son imagination pour frapper les esprits de la manière la plus spectaculaire qui soit en choquant au maximum. Et figurez-vous que ce n’est pas trop au Japon d’exagérer une idée.

Ce que vous verrez notamment en littérature ou dans le théâtre, ce goût qui est présent depuis des temps ancestraux fait toujours rêver les concepteurs de bannière d’expositions par exemple. Un autre gout prononcé des japonais est celui d’en mettre plein la vue, chose qu’on peut difficilement ne pas remarquer dans les catalogues. Vignette pour les prix, cases de la fiche technique, photos bénéficiant d’un contraste élevé, la feuille se remplit rapidement et ne laisse aucun répit pour une quelconque réflexion sur un espace délaissé. Ce format que j’ai nommé « fast and loud » (ou « rapide et chargé » en français) est méga-populaire depuis les premières publicités et catalogues de l’histoire du pays du Tamagochi.

 

Contact